• RDV LATINO

AREQUIPA : L'ANDALOUSIE... AU SUD DU PÉROU

AREQUIPA ? Un métissage péruvien-andalou à découvrir pour son architecture, ses parcs et ses plages qui rappellent celles de l’Andalousie.


Deuxième ville du Pérou, par le nombre d’habitants, Arequipa est la capitale de la région éponyme, au sud-ouest du pays et à une centaine de kilomètres du littoral. Située à 2 300 m d’altitude, la ville ne connait pas vraiment d’hiver avec plus de 300 jours d’ensoleillement par an. Une grande partie d’Arequipa est construite en pierre de lave blanche, pour cette raison on la surnomme « la ville blanche ». Le centre historique d'Arequipa est inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco depuis 1988. C’est également la ville dont sont originaires l’écrivain Mario Vargas Llosa et le poète Jorge Polar.


ARCHITECTURE ET PLACE




La Plaza de Armas, est le cœur d’Arequipa. C’est un lieu très animé, verdoyant où trône la célèbre cathédrale Notre-Dame.







FUSION

La chapelle de San Ignacio à l’intérieur de l’Eglise de la Compagnie de Jésus se pare de fresques représentant la flore et la faune tropicale du Pérou. Elle est surmontée par les quatre évangélistes. Cet édifice religieux est un bel exemple de fusion, entre la fantaisie et la richesse de la culture Inca et l’architecture baroque.



LE CALME DANS LA VILLE



Le monastère de Santa Catalina, fondé sous Philippe II, en 1579 ; est une véritable petite ville au cœur de la ville. Ses ruelles sont bordées de maisonnettes colorées d’ocre, de bleu, d’indigo et de blanc. De grands patios, fontaines et jardins invitent au calme et à la sérénité.




Le quartier de Yanahuara, situé à 2 km du centre d’Arequipa prolonge l’immersion dans ce décor andalou en plein Pérou: avec ses façades coloniales, l’église San Juan Bautista ET ses arcades. Les rues étroites qui mènent au mirador offrent un magnifique point de vue sur la ville d'Arequipa et les volcans environnants.



PLAGES CACHÉES - PLAYAS ESCONDIDAS









Les plages de la région; à une centaine de kilomètre d’Arequipa; et la présence de roches volcaniques rappellent les criques (caletas) préservées de la région du Cabo de Gata au sud-est de l’Espagne, notamment la caleta Honorato, accessible uniquement par voie maritime. Les caletas escondidas peruanas encore peu connues des touristes ajoutent du charme à la belle Arequipa.



Marché San Camilo, Arequipa


Le Pérou - le pays de la pomme de terre, on dit même qu'il y a autant de jours dans un an que de sortes de pommes de terre.


Arequipa, la culture inca dans un décor andalou

C’est dans ce décor andalou et colonial que l’on découvre les produits et coutumes de la culture inca. Arequipa nous rappelle l’Andalousie mais son cœur est andin : le marché San Camilo; dont la structure a été dessinée par Mr Eiffel il y a plus de 135 ans; les fêtes et les danses péruviennes font la fierté des arequipeños. Sur le marché, on découvre de nombreuses variétés de pommes de terre et autres tubercules typiques du pays. Certains fruits exotiques sont présents sur les étals des marchés andalous : fruits de la passion, goyave, papaye, figues de barbarie…, d’autres plus originaux sont présents uniquement en Amérique du Sud, tels que le chirimoya, la guanabana, le lucuma, le capulí…



L’identité péruvienne et plus particulièrement celle des habitants d’Arequipa est marquée par cette fusion des cultures hispaniques, aborigènes et même africaines. Un métissage que l’on retrouve dans certaines danses typiques de la ville, pratiquées lors d’évènements tels que le carnaval, l’anniversaire de la ville, la fête de la Vierge Marie… Les danses Turcos de Arequipaet Camileavec une forte influence hispanique, les danses wifala ounegrillos (respectivement d’origines aborigène et africaine) sont exécutées dans ce décor andalou! Arequipa a su accorder la même importance à la conservation du patrimoine colonial, à ces trésors d’architecture barroque, à cet héritage andalou qu’à la conservation des cultures précolombiennes et des richesses incas ce qui fait d’elle une destination unique. La culture inca perdure, la mémoire des esclaves venus d’Afrique est honorée et l’influence espagnole, andalouse créé un décor envoutant.



©Facebook et photos envoyées par @kaiji_amaru_ (toulousain passionné par le voyage, actuellement au Pérou).

29 vues
À propos

RDV LATINO est une plateforme multimédia, dédiée à l'Amérique latine. 

 

Join My Mailing List
  • Youtube
  • White Facebook Icon

© 2023 by Going Places. Proudly created with Wix.com