• RDV LATINO

LA CEREMONIE DE LOS "VOLADORES" AU MEXIQUE : TRADITION ET HAUTE VOLTIGE

Au Mexique, la cérémonie des hommes volants (voladores) est une danse rituelle associée à la fertilité, ses origines remontent au monde préhispanique. Cette pratique mêle musique, mouvements, costumes, cérémonial religieux et symboles. Son exécution est spectaculaire et originale. Découverte.


©facebook


Les voladores, rituel totonaque

La cérémonie est effectuée par divers groupes ethniques du Mexique et d'Amérique centrale, elle est cependant plus présente dans l’est du Mexique, chez les Totonaques (région de Totonacapan), au nord-ouest de Veracruz et au nord de Puebla, dans les pueblos magicos de Papantla, Veracruz, Huauchinango, Tlatlauquitepec, Cuetzalan, et Puebla.


Qui sont les Totonaques (Totonacas) ? Ils font partie des trois cultures précolombiennes de la région de Veracruz avec les Olmetas et les Huastecos.

Quand ont lieu les cérémonies ? Les cérémonies des hommes volants ont lieux plusieurs fois par an, à diverses occasions : fêtes patronales, carnavals, solstices, équinoxes, fête des morts, fêtes liées aux semences et aux récoltes des cultures pour invoquer ou remercier la prospérité…

Les voladores effectuent une danse rituelle au pied du mât (el mastil); les rubans au bas de leurs pantalons représentent l’arc en ciel. ©Facebook


La cérémonie et ses symboles

Selon la tradition, la danse est une offrande inventée par le peuple totonaque pour faire cesser une terrible sécheresse. Cette mission avait été confiée à cinq jeunes hommes chastes, qui sont montés sur le plus grand arbre et se sont lancés dans le vide, comme des oiseaux.

Lors de la cérémonie, quatre jeunes grimpent sur un mât; entre 18 et 40m de hauteur; ce sont les voladores. Les quatre "hommes-oiseaux" symbolisent les quatre points cardinaux et le périlleux rituel vise à stimuler la fertilité de la terre. Ils sont vêtus de costumes rouge et blanc, brodés de fleurs, qui symbolisent le printemps, et sont coiffés d'un chapeau traditionnel ou d’un chapeau de plumes coloré. Un cinquième homme nommé Caporal symbolise le centre de la Terre. Il est placé sur une plateforme au sommet du mât, et joue à l'aide d'une flûte et d'un tambour, des mélodies en l'honneur de la pluie, du soleil et des 4 points cardinaux.




Après une invocation, les 4 hommes volants se jettent dans le vide, depuis la plateforme à laquelle ils sont attachés avec de grosses cordes. Ils tournoient alors dans les airs, en imitant le vol des oiseaux au fur et à mesure que se déroule la corde, jusqu'à rejoindre la terre ferme ! ©Facebook




Le secret d’une tradition qui perdure

La cérémonie desvoladores est inscrite au Patrimoine immatériel de l’Humanité, depuis 2009. Cette tradition vieille de plus de 2500 ans perdure notamment grâce à la reconnaissance de l’UNESCO. La danse des hommes oiseaux s’étend et se popularise dans les zones touristiques et archéologiques à travers tout le Mexique et même hors des frontières : Etats Unis, Canada, Colombie, Espagne. De plus, depuis 2004, l’école de Papantla se charge de former les nouvelles générations à perpétuer cette tradition.

Pour « l’homme volant », formé depuis le plus jeune âge, l’ascension sur le mât ne procure pas de sentiments de peur ou d’anxiété. La participation à la cérémonie est un mélange de joie, de fierté, d’adrénaline, pour ces jeunes, c’est une façon de prouver leur courage et leur attachement à cette culture.


Futur volador, à Papantla.©Facebook

81 vues
À propos

RDV LATINO est une plateforme multimédia, dédiée à l'Amérique latine. 

 

Join My Mailing List
  • Youtube
  • White Facebook Icon

© 2023 by Going Places. Proudly created with Wix.com